Je fais mon offrande

Vaincre les mauvaises émotions qui t’empêchent de vivre ton miracle.

Lorsque certains sentiments s’élèvent dans le cœur de l’homme, ils paralysent tout miracle, même si ces sentiments n’ont pas été confessés de la bouche.
Ce fût le cas de Pierre en Matthieu 14:28 lorsqu’il a commencé à marcher sur l’eau pour y rejoindre Jésus. Pris de peur, il a commencé à s’enfoncer. Pierre n’a pas dit qu’il renonçait à marcher vers Jésus. Mais le fait qu’il ait été envahi par un sentiment de peur, qu’il ait été attaqué par un esprit d’angoisse à la vue de la force du vent, a fait qu’il s’est enfoncé.

C’est ce même esprit qui, personnifié en Amalek (de qui descendent les Amalécites), ennemis du peuple d’Israël, a plongé David et ses hommes dans une grande angoisse et une profonde tristesse, suite à l’attaque de leur camp à Tsiklag.
“David et le peuple qui était avec lui élevèrent la voix et pleurèrent jusqu’à ce qu’ils n’eussent plus la force de pleurer”, rapporte la Bible (1 Samuel 30:4).

Amalek s’en était également pris à Israël, du temps de Moïse (Exode 17:8). “L’Éternel est-Il au milieu de nous, ou n’y est-Il pas?”, s’était interrogé le peuple de Dieu, pressé par la soif (Exode 17:7).

L’esprit du type Amalek attaque le chrétien dans son mental. Des sentiments négatifs l’envahissent au point de le faire parfois douter de la présence de Dieu. Il est en proie à des sentiments comme la peur, la tristesse, l’angoisse, le découragement, etc. Cela empêche malheureusement le miracle divin de prendre place, comme ce fut le cas pour Pierre.

Tu ressens fortement la pression d’avoir un emploi, un conjoint, un enfant, une guérison…bref, une solution à une situation opiniâtre ? Il ne faut surtout pas te laisser abattre mais il faut absolument l’affronter !

Comment alors vaincre Amalek ? Comme Moïse face au farouche Amalek, ne l’affronte pas seul dans la prière. Cherche ton Aaron et ton Hur, c’est-à-dire, des compagnons ou associés de prière pour te soutenir dans ce combat spirituel (Exode 17:10). Montez sur la montagne pour prier, c’est-à-dire, rapprochez-vous de Dieu dans la prière. Une fois sur la montagne, Moïse a gardé les mains levées jusqu’à ce que Amalek soit vaincu.

Garder les mains levées, c’est élever le Seigneur et prier sans cesse. Moïse se fatiguait à force de maintenir ses bras levés. Cette posture est difficile à maintenir dans le temps. Face aux attaques répétées d’Amalek, difficile de trouver la force et le courage de continuer à élever le Seigneur malgré tout. A l’instar de Moïse qui s’est assis sur une pierre (un rocher) avec les deux bras soutenus par ses compagnons, toi aussi, appuies-toi sur le Christ le Rocher, soutenu(e) par tes compagnons de prière et tu vaincras définitivement tout esprit de type Amalek.

Avant de t’accorder une victoire totale, le Seigneur te donnera d’abord Sa paix qui surpasse toute intelligence et gardera ton cœur et tes pensées en Christ (Philippiens 4:6). Une fois cette paix établie en toi, tu vivras alors le surnaturel divin et ton miracle prendra place.

Que Dieu te bénisse !

Join the Discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arrow
0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?
css.php